Blood Diary
Bienvenue à Midnights !

Pour vous inscrire, veillez à bien lire le contexte et les vieux livres.

Je vous souhaites une bonne visite ^^

Attention, ceci est un forum yaoi NC-18.

Mathew Klhay.


Forum Yaoi-Yuri-Hentai NC-18 //OPTIMISE POUR FIREFOX\\
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Asmoth Hawking

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Asmoth Hawking   Sam 19 Fév - 2:17


Nom : Hawking
Prénom : Asmoth
Surnom : /
Age : 28 ans d'apparence, 29 en réalité
Race : Vampire
Statut : Chercheur en pharmacie
Sexualité : Ambi


Physique : Contrairement à la pléiade de vieux vampires qui rôdent dans les rues de Midnights, Asmoth n'est pas uniquement jeune de part son apparence. Il n'y a qu'un an qu'il a été vampirisé, et son apparence peut faire de lui le plus normal des êtres humains. Sa peau est peut-être plus pâle, mais elle ne fait pas figure de mort. Quoi de plus normal pour un blondinet que d'avoir une peau blanche? Son physique est agréable, et Asmoth en prend le plus grand soin. Il lui faut toujours être impeccable. Ainsi ses cheveux, qui ondulent légèrement naturellement, sont régulièrement teints en blond pour masquer son brun naturel. Ils tombent un peu en dessous de ses omoplates, et Asmoth les remonte régulièrement en une queue de cheval haute, surtout au travail. Quand à son regard, ses deux billes vertes sont des modèles de constance qui pourraient en déstabiliser plusn d'un. En toute occasion, Asmoth fixe sans complexe ses interlocuteurs, et son regard est le plus souvent calme, à la limite de la passivité. Difficile d'y deviner ses véritables pensées.

Prendre soin de son apparence, cela signifie également prendre soin de son corps. Asmoth passe trois soirs par semaine dans une salle de sports, ce qui lui permet de se conserver un corps aux muscles bien dessinés, bien qu'ils ne soient pas aussi voyants qu'il ne le souhaiterait. Ils ressortent lorsqu'il les contracte, mais malgré les efforts, Asmoth garde une carrure assez fine, qui contraste avec son mètre quatre vingt dix.

Asmoth a l'habitude de se maquiller, et il est rare qu'il sorte sans un fond de teint qui ravive ses couleurs palotes. Vestimentairement parlant, ses préférences vont vers les tenues sobres, qu'elles soient élégantes ou juste classiques selon les occasions. Les couleurs criardes sont exclues, tout comme les vêtements aux formes trop outrageantes, même s'il garde au fond de sa garde robe quelques extravagances pour les soirées les plus décomplexées.

Caractère :

Si de physique, Asmoth est resté le même après sa mort, c'est au niveau de son caractère qu'il faut guetter les différences. Asmoth était quelqu'un de plutôt sérieux, concentré sur son travail et sur sa vie de couple, notions toutes enterrées avec son passage à trépas. Interdit à présent de parler au chercheur de se caser, il ne jure plus que par le célibat.

Avec lui la discussion est facile, et peut aisément durer des heures. Il est sociable, suffisamment pour tolérer la plupart des gens ordinaires, et se lier rapidement avec n'importe qui. Plus que d'autres choses, il aime parler d'histoire, et l'antiquité le fascine. Mais Asmoth peut être bavard sur à peu près n'importe quel sujet, pourvu que la conversation soit entretenue par ses vis à vis. A côté de ça, Asmoth est quelqu'un de relativement calme et paisible, et il est rare de le voir exposer de joie ou de colère, même s'il sait parfaitement faire passer ses humeurs.

Les vampires, en revanche, est un sujet délicat pour Asmoth, qui pourrait se faire des ennemis, surtout parmi ses semblables. Un an après sa métamorphose, le jeune vampire a encore beaucoup de mal à accepter sa nature, qu'il n'accepte d'ailleurs que partiellement, se voilant la face en dépensant une énergie folle dans ses recherches. Il ne révèle que rarement sa nature vampirique, préférant se faire passer pour le plus banal des humains. Cela se complique avec ses relations passagères, à qui il est obligé d'avouer la vérité. De chercheur en pharma le jour, Asmoth se transforme en coureur de soirées le reste de son temps. Il aime particulièrement le monde de la nuit, et la mêlée de vampires, de dhampires et d'humains qui le composent. En bon célibataire, il vit seul, et ses amis se comptent sur les doigts de la main. Alors sa vie sociale, il va la chercher dans les bars, les boites, et les multiples endroits de la vie nocturne. Ce sont des plaisirs éphémères auxquels Asmoth aspire, et la monotonie est à l'opposé de ses convictions à présent.

Asmoth a horreur de se sentir dépendant du sang humain, même artificialisé, et paradoxalement, il en boit le moins possible, et attend toujours d'être au bord du manque pour entamer ses poches hebdomadaires. En mangeant de la nourriture ordinaire, et en mettant de côté le sang autant que possible, cela lui permet de se sentir un peu plus humain. Tout ne peut pourtant pas être leurré, et le vampire est obligé, comme tous, de dormir le jour et de s'enfermer dans cette horrible boite de sommeil, lui qui jusqu'à présent avait même horreur d'être enfermé dans un simple ascenseur.


Autres : 


Son passé :

« Mais t'allais creuver Asmoth. T'attendais quoi? Que j'te laisse te vider de ton sang comme ça sur le sol, sans rien faire? »

Le blond tourna lentement la tête sans lever les yeux. La lumière des néons lui faisait mal aux yeux, et il ne voulait pas croiser le regard de Neriah, son compagnon vampire.

« C'est pas ça le problème. Tu le sais très bien que je déteste les vampires. T'avais pas le droit de me transformer sans mon accord. »

Le ton ne cessait de monter, chaque parole résonnant de plus belle dans la tête d'Asmoth, laissant derrière elles d'horribles maux de tête.

« J'pouvais pas l'avoir ton accord Asmoth, t'étais inconscient. »

« Ah, et la faute à qui? Tu l'aurais pas eu de toute manière, tu l'aurais pas eu mon accord! Dégage maintenant. »

Neriah aurait pu avoir tous les airs dépités du monde sans que cela n'attendrisse Asmoth dont la colère, au contraire, grandissait en voyant les airs de son compagnon.

« T'as pas compris? Dégage. Vire d'ici, j'veux plus voir ta gueule. »

Il n'en fallut pas beaucoup plus pour qu'Asmoth entende les pas de Neriah se diriger vers la sortie, et la porte de sa chambre se refermer doucement. Un vampire. Il était devenu un putain de vampire et n'en revenait toujours pas. Incrédule, il resta une éternité les yeux perdus dans le vague, ses mains caressant la peau de ses bras, à présent froide au toucher comme les rebords de son lit d'hôpital.

Asmoth avait toujours été contre les vampires, depuis son enfance. Bien sûr, être contre les vampires, ça ne se disait pas au grand public, c'était mal vu, comme le racisme. Mais il ne les aimaient pas, persuadé que derrière toute cette entente dorée se tramaient de mauvaises choses pour les êtres humains. Ça avait commencé par une peur d'enfant, et petit à petit cette simple peur s'était transformée en phobie, puis en haine. Pourtant, sa sœur ainée fréquentait des vampires depuis toute petite, et sa mère, divorcée depuis belle lurette d'un père aux abonnés absents, s'était remariée avec l'un d'entre eux. Mais non, rien à faire, même après de beaux discours, une éducation égalitaire, Asmoth ne les aimaient toujours pas.

Il n'y avait que la rencontre avec un vampire qui puisse faire changer cette opinion négative. Lui et Neriah s'étaient rencontrés quatre ans plus tôt, lors d'une soirée étudiante, par un ami en commun. Neriah était étudiant en archéologie, et Asmoth était sur le point d'entrer en doctorat de pharmacie. Dans un premier temps, le blond avait ignoré la nature vampirique de son ami, pas encore amant. Mais cette mascarade dût rapidement prendre fin, à mesure que les deux amis se rapprochaient. Difficile de masquer la froideur d'une peau de vampire. Après une grosse colère et plusieurs jours de silence radio, Asmoth avait accepté de passer au delà de sa peur et de son dégoût. Un an après leur rencontre, ils s'installaient ensemble dans un appartement au centre ville de Midnights. Au delà de quelques désaccords, leur entente était excellente, et ils apprirent à vivre plus ou moins coordonnés malgré leurs natures différentes. Plus d'une fois, Asmoth laissa son compagnon boire son sang à la source, mais il refusa toujours que ce fut un échange. Il avait accepté Neriah mais non tous les vampires, et boire du sang lui semblait être une aberration pour un être humain. De plus, Asmoth était quelqu'un de suffisamment sérieux pour écarter toute drogue de son chemin.

Dans sa bouche, ses canines avaient poussé d'un coup, dépassant d'un bon centimètre les autres dents et arrachant au passage la moitié de ses gencives. Il en restait un goût âpre de sang qui lui asséchait la gorge. Sa bouche n'avait pas encore entièrement cicatrisé. En se levant jusqu'au miroir, il aurait pu voir deux trous rougeâtres sur son épaule, et deux autres dans sa nuque. Mais il était encore trop faible pour se lever, et les câblages et électrodes qui reliaient son corps aux différentes machines de sa chambre l'en auraient empêché.

S'il avait fallu rapprocher son état à un autre, ça aurait été un lendemain de cuite, d'une bonne cuite bien violente, lorsque les souvenirs se font rares, et que le peu qu'il reste est suffisamment flou pour qu'on ne soit sûr de rien. La seule certitude était celle d'une dispute avec Neriah. Ça avait mal fini, et il se souvenait vaguement avoir été emmené à l'hôpital. En revanche, nulle trace dans sa mémoire de sa transformation, pourtant bien présente.

Neriah lui avait raconté qu'il était tombé dans les escaliers la veille au soir, et qu'il s'était ouvert l'arrière du crâne. Asmoth avait commencé à se vider de son sang, et le vampire n'avait rien trouvé de plus efficace, en attendant les secours, que de pomper les derniers litres de son sang pour en faire un des siens. D'après Neriah, l'hémorragie était trop grande, et il n'aurait pas pu survivre autrement. Que l'infirmière confirme ou non cette théorie ne changeait rien à la colère du nouveau-né, qui réfutait toute excuse. La mort, Asmoth ne s'en fichait pas, au contraire. Elle lui avait toujours fait peur, et continuerait sans doute pour le reste de sa vie. Mais ni cette peur ni rien d'autre n'aurait pu justifier d'être changé en vampire.

Pourtant, et il le comprit au moment où l'infirmière entra dans sa chambre avec un plateau non pas constitué d'un repas ordinaire mais d'une simple poche de sang, il lui faudrait faire avec. Être un vampire était sa nouvelle nature, boire du sang sa nouvelle obligation. Et avec une grimace de dégoût, il en avala sa première gorgée. Il n'était plus possible de faire marche arrière.



Vraiment? Plus possible?

Que Neriah tente de convaincre Asmoth du bienfondé de son action et de la situation de vampire ne changea rien à l'opinion noire qu'avait le nouveau-né sur son ancien amant. Sitôt sorti de l'hôpital et à nouveau sur ses jambes, il le dénonça pour l'avoir changé en toute illégalité. Avec ces choses-là, la justice ne rigolait pas.

Mais savoir Neriah derrière les barreaux ne fut qu'une maigre consolation pour toute une vie vampirique. Ainsi Asmoth se trouva-t-il une nouvelle raison pour oublier sa rancune, celle de révolutionner la science. Le laboratoire dans lequel travaillait depuis déjà deux ans était spécialisé dans les sangs artificiels destinés à nourrir les vampires. Mais au sein de ces recherches, le nouveau-né se trouva la tâche très spéciale et confidentielle de trouver un remède miracle à la condition de vampire. Un jour, il en est persuadé, il retrouvera comme tant d'autres sa forme originelle.


Sa famille : 

Aline Hawking-Johnson, sa mère, humaine de 61 ans
Myriam Hawking, sa sœur, à présent vampire, 34 ans



Votre pseudo : Lyc
Age : 22 ans
Depuis quand joues-tu sur les forums rps ? : 7 ans
Comment trouves-tu le forum (concept et graphisme) ? :
Revenir en haut Aller en bas
Mathew Klhay
Admin
Admin
avatar

Messages : 606
Date d'inscription : 27/12/2010
Age : 33

MessageSujet: Re: Asmoth Hawking   Sam 19 Fév - 12:03

J'aime beauuuuuuuuucoup ta fiche !

Validée avec un gros oui ^w^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blooddiary.jeunforum.com
 
Asmoth Hawking
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CODEX : HAWKING ÊTA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blood Diary :: L'administration :: Recensement des citoyens :: Les disparus-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit